Le Chevalier Errant, suivi de L’Épée Lige : préludes au Trône de Fer – GEORGE R. R. MARTIN

Titre original : Tales of Dunk and Egg : The Hedge Knight and The Sworn Sword

Résumé : Deux nouvelles se déroulant avant la saga du Trône de Fer ayant pour sujet le chevalier Dunk et son écuyer l’Œuf.

Les plus : La découverte du vieux Westeros.
Les moins : Bien qu’il soit possible de lire ces nouvelles avant la saga, il est préférable de les lire après pour avoir des informations supplémentaires.

En bref : Ces deux préludes permettent au lecteur de découvrir l’univers de l’auteur sous un autre jour que celui de la guerre incessante pour le trône et, par la même occasion, prouvent qu’être chevalier n’est pas une affaire de titre honorifique mais plutôt une affaire de cœur.

Note : 4

    

Mon avis :

Le Chevalier Errant

Avant de commencer cette nouvelle, je dois avouer que je ne m’attendais pas à quelque chose d’exceptionnel. Je pensais que l’histoire serait banale et sans saveur, n’offrant guère de surprise comme pourrait le faire la saga. Que me suis-je trompée ! Certes, ce n’est qu’une nouvelle, mais elle est tout aussi divertissante que les romans et surpasse même certains livres tombant dans la facilité.

Nous suivons donc le personnage de Dunk, écuyer du chevalier errant Arlan qui hélas a succombé à son âge avancé. C’est à son enterrement par Dunk que nous entrons dans la nouvelle. À présent seul, l’écuyer remplace son maître en tant que chevalier errant et fera plus tard la connaissance de l’Œuf, qui deviendra son écuyer. Ce nom n’est pas inconnu à ceux qui ont lu Le Trône de Fer avant de s’attaquer aux nouvelles et celles-ci nous permettrons d’en apprendre davantage sur lui, à commencer par son identité complète. La nouvelle nous raconte essentiellement les évènements lors du grand tournoi de Sorbier. Les circonstances feront que Dunk devra se défendre lors du Jugement des Sept, afin de prouver par ce duel judiciaire qu’il aura eu raison de s’opposer à un prince Targaryen.

Cette nouvelle permet de nous plonger dans le vieux Westeros et nous faisons la connaissance de personnage souvent évoqués dans l’histoire du pays dans la saga. Cependant, nous ne sommes jamais perdu parmi la masse d’information car une piqûre de rappel est toujours présente pour nous rafraîchir la mémoire. Il est agréable de suivre les aventures de Dunk et l’Œuf à travers l’écriture de l’auteur, et bien que ce soit une nouvelle, l’intérêt n’en est pas moins grand que pour un roman. L’histoire est tout à fait prenante et l’on se rallie aisément à la cause de Dunk qui se souvient ce qu’est être un véritable chevalier. C’est un homme qui nous prouve que ce grade s’obtient officiellement par un adoubement mais n’a de valeur que par la bonté de du cœur.

L’Épée Lige

Cette nouvelle se déroule un an et demi après le tournoi de Sorbier. La sécheresse fait rage à Westeros. Dunk et l’Œuf sont maintenant au service de ser Eustace et nous les retrouvons en quête de vin pour le seigneur. À leur retour, Dunk constate que le niveau de la rivière est passé d’un simple filet à l’assèchement complet. Intrigué, il remonte à sa source et découvre que l’eau ne parvient plus sur les terres du vieil homme à cause d’un barrage établi par la Veuve Rouge, régnant sur les terres voisines. Un incident survient et Dunk se verra obligé de négocier n accord avec cette femme dont les rumeurs n’en font pas l’éloge.

C’est sur cette histoire assez simple que débute la seconde nouvelle. Si j’emploie ce qualificatif, ce n’est pas par dénigrement. Disons qu’il s’agit d’une querelle entre seigneurs et que ce thème est bien commun puisque des guerres commencent pour des choses de ce genre. Il est agréable de reprendre les aventures de nos deux compères, d’autant plus que cette fois-ci, la trame est agrémentée d’évènement historique. En effet, cette nouvelle pourra paraître rébarbative à toute personne n’ayant pas encore lu la saga, puisqu’elle ne se contente pas de narrer la querelle. Je dirais même que dans un sens, c’est un élément secondaire. Il est très intéressant d’en apprendre davantage sur l’histoire de Westeros, et le fait qui nous est raconté est la rébellion Feunoyr. Ainsi, nous nous familiarisons avec des personnages plus ou moins évoqués dans la saga et nous prenons conscience de l’impact de certaines choses.

La nouvelle ne lésine pas en surprise comme la précédente, autant au niveau historique que narratif et l’auteur nous guide avec facilité à travers les pages qu’il est aisé de dévorer à grande vitesse. Nous découvrons donc qu’il est délicat pour un chevalier d’être au service d’un seigneur car il devra le suivre malgré les révélations ou les agissements que celui-ci effectue. On ne peut que comprendre le souhait de Dunk d’être un simple chevalier errant car défendre l’innocent, le faible n’implique pas de querelle ou de trahison envers un protecteur. En revanche, cela peut conduire à des duels et des offenses envers un être de haute naissance, mais là c’est une autre histoire.

En conclusion

Ce livre est tout à fait divertissant. En savoir davantage sur le passé de Westeros à travers les personnages emblématiques de Dunk et l’Œuf est des plus intéressant. On en apprend davantage sur certains évènements historiques et de ce fait, bien que ces nouvelles soient des préludes au Trône de Fer, il est préférable de les lire après avoir lu la saga. Certains éléments pourraient autrement paraître ennuyeux. Disons qu’il s’agit là de bonus très intéressant mais que pour une première immersion, les romans sont préférables.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.