Macbeth – WILLIAM SHAKESPEARE


Titre français :
Macbeth

Résumé : Macbeth reçoit la prophétie qu’il deviendra roi d’Écosse. Il fait donc ce qui est nécessaire pour accélérer le processus, se précipitant inconsciemment dans la tragédie.

Les plus : Les thèmes abordés. Les personnages.
Les moins : Le fait que la pièce soit un peu courte et se finisse un peu brutalement.

En bref : Un classique qu’il est bon de découvrir pour sa représentation des travers humains.

Note : 3/5

 

Mon avis :

Macbeth est une tragédie en cinq actes écrite par William Shakespeare parue en 1623. Elle est sans doute une des pièces les plus populaires de l’auteur et à juste titre comme nous allons le voir.
Macbeth et Banquo, deux généraux du roi Duncan, rentrent d’une campagne victorieuse. Sur le chemin, ils rencontrent trois sorcières qui leur font une prédiction : Macbeth sera baron de Cawdor et roi d’Écosse, tandis que Banquo engendrera des rois. Une fois face à Duncan, ce dernier fait effectivement de Macbeth le baron de Cawdor. Macbeth raconte alors toute l’histoire à sa femme, celle-ci incite alors son mari à tuer le roi. Commence alors une série de meurtres.

L’histoire est plutôt simple et, hormis les sorcières, leur maîtresse Hécate et diverses visions qui forment des éléments fantastiques, tout est empreint de réalisme. Ainsi, après avoir lu cette pièce, il n’est pas difficile d’imaginer qu’une telle histoire ait pu véritablement arriver. bien entendu, Macbeth est inspiré d’un véritable roi du même nom, mais Shakespeare a pris beaucoup de liberté.

Macbeth est une pièce qui traite avant tout de la nature humaine. En effet, Macbeth est d’abord décrit comme un homme plein de qualité, effectuant un excellent travail, mais c’est suite à la prophétie et sa discussion avec sa femme qu’il penche vers le crime. La tragédie nous montre la chute d’un homme qui n’avait pourtant rien à se reprocher. Son premier meurtre l’ébranle déjà, provoquant une fissure dans son être qui l’entraîne dans la paranoïa et l’incite à tuer les personnes susceptibles de découvrir son méfait.
Tout cela est teinté d’un grand réalisme et l’on comprend sans aucun souci les réactions du protagoniste, sans pour autant les justifier. Les multiples monologues nous permettent de saisir les pensées de Macbeth et l’on sent qu’il sombre vers la folie, étant rongé par les remords. Malheureusement, il est allé trop loin et malgré ses tourments, il ne peut plus reculer sans en pâtir, condamné à poursuivre cette pente qui le mène à son inévitable chute.
Ainsi, les éléments fantastiques peuvent tout à fait être interprétés comme des manifestations physiques de ce qu’éprouvent les personnages. Par exemple, les sorcières représentent l’ambition de Macbeth, tandis que le fantôme de Banquo incarne sa culpabilité.

Il est intéressant de lire la pièce en version originale pour profiter de toute l’écriture, les traductions comportant inévitablement des différences. Toutefois, il est important de signaler qu’il ne s’agit pas d’un anglais facile à comprendre. En effet, la langue de Shakespeare est celle de son temps et s’avère donc plus compliquée à lire.

Finalement, Macbeth est un classique à découvrir. Shakespeare nous dépeint un portrait très juste de la nature humaine, où un homme bon peut rapidement basculer dans les pires travers. Malgré sa fin un peu brutale, cette tragédie mérite son statut actuel.
À noter qu’elle doit être un spectacle inoubliable à voir sur scène. Les didascalies indiquent de nombreux changements de décor et les événements, notamment les morts, devaient certainement être une prouesse à reproduire.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.