A Study in Scarlet – ARTHUR CONAN DOYLE

Titre français : Une étude en rouge

Résumé : La première aventure du détective Sherlock Holmes ainsi que sa rencontre avec le docteur John Watson.

Les plus : Les personnages déjà bien campés.
Les moins : Un ralentissement de rythme au début de la deuxième partie.

En bref : Un bon début en matière qui permet de découvrir les deux protagonistes ainsi que la façon dont fonctionne Sherlock Holmes.

Note : 3/5

 

Mon avis :

Sherlock Holmes est certainement le détective le plus connu de tous. Le personnage est tellement ancré dans la culture populaire qu’il est impossible de ne pas reconnaître une référence à celui-ci, et ce, même si l’on a lu aucune de ses aventures. Déjà à l’époque de l’auteur, les histoires du détective étaient un phénomène incroyable, et de nos jours, nous pouvons encore voir de nombreuses adaptations fleurir sur nos écrans.
Ayant déjà regardé plusieurs d’entre elles, j’avais donc une certaine représentation du célèbre personnage. Puis, je me suis dit qu’il serait bon de retourner à la source et de lire les aventures de Sherlock Holmes, afin de découvrir la vraie nature de cette figure. Le voyage fut instructif.

Le roman est divisé en deux parties. La première nous est contée via le point de vue du docteur John Watson. Ce dernier nous explique donc la situation dans laquelle il se trouve, l’amenant à rencontrer Sherlock Holmes avec lequel il emménagera afin de palier à ses soucis de location et de finances. Notre narrateur tente de cerner un peu plus son colocataire, décrivant ainsi au lecteur les habitudes et le savoir de Sherlock Holmes, jusqu’à ce qu’un crime particulier pousse la police à demander l’aide du détective. La deuxième partie s’avère un peu plus particulière et inattendue puisqu’elle nous dévoile le passé du tueur, expliquant les circonstances qui l’ont mené à commettre son meurtre.

En soi, l’histoire n’est pas d’une énorme originalité, car les raisons du crime sont très classiques, mais la façon dont les éléments sont mis en place rend l’ensemble très plaisant à lire. On nous présente l’enquête et comment Sherlock Holmes parvient à déduire ce dont il a besoin pour la résoudre, mais sans pour autant dévoiler la vérité trop rapidement. Par ailleurs, le mystère permet de découvrir les protagonistes.
Ainsi, nous pouvons déjà appréhender plusieurs facettes du caractère du détective, mais également d’autres personnages qui gravitent autour de lui. Si Sherlock Holmes est montré comme un esprit très brillant, les inspecteurs Lestrade et Gregson n’en deviennent pas pour autant des idiots et leurs déductions demeurent plausibles bien qu’elles soient fausses. Quant au docteur Watson, nous pouvons déjà sentir qu’il sera quelqu’un de loyal et celui qui racontera l’envers du décor, forgeant donc la légende du détective.

Les événements s’enchaînent avec fluidité, certainement aidés par un style d’écriture plutôt simple. Néanmoins, la deuxième partie provoque une coupure assez tranchée avec le reste du récit, menant à un ralentissement du rythme de l’histoire. Si l’on se doute de l’objectif de ce passage, l’exécution n’est peut-être pas forcément la plus adroite, surtout quand la fin est racontée par un monologue, ce qui rend le tout un peu bancal par rapport à la première partie.

Finalement, malgré ses petits défauts, A Study in Scarlet est un roman agréable à lire. On devient vite curieux de connaître la résolution de l’enquête, curiosité qui s’étend à vouloir en savoir davantage sur le célèbre duo. En effet, nous avons vu le début de leur collaboration et cet avant-goût donne envie d’en voir l’évolution.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.