Stories of Your Life and Others – TED CHIANG


Titre français :
La Tour de Babylone

Résumé : Un recueil de nouvelles aux sujets et genres variés, pouvant aller de la science-fiction à la religion.

Les plus : Les thèmes et leur exploitation.
Les moins : Certaines nouvelles moins intenses que d’autres.

En bref : Un recueil qui nous pousse à la réflexion, certaines histoires pouvant même nous donner le vertige tant les implications des idées développées sont difficiles à saisir entièrement.

Note :

Mon avis :

Ted Chiang est un auteur dans la même lignée que Greg Egan, dont j’avais déjà écrit une critique du recueil Axiomatic. Nous avons également ici un recueil de nouvelles que l’on peut qualifier de littérature d’idées. L’auteur en sélectionne une, puis la développe et l’exploite à son maximum pour nous offrir une véritable réflexion sur le sujet dont il est question.
Il est d’ailleurs intéressant de noter que le recueil possède des notes pour chaque histoire, permettant de découvrir le cheminement qui a mené Ted Chiang à écrire ces nouvelles. On y découvre donc ses inspirations et chaque déclic qui les a transformées en plusieurs récits concrets.

Le recueil possède huit nouvelles de tailles variables, mais toujours suffisantes pour exprimer tout ce qui peut être évoqué sur les thèmes abordés. Ces derniers sont, en outre, plutôt diversifiés. Par exemple, Division by Zero s’articule autour des mathématiques tout en nous présentant les difficultés de la vie de chercheur, lorsque confronté à une impasse ; tandis que Seventy-Two Letters reprend la légende des golems en la transposant dans un contexte de manufacture. Le lecteur traverse donc plusieurs genres au fil des pages et des idées.

Toutefois, quatre nouvelles se démarquent véritablement des autres, selon moi : Hell Is the Absence of God, Liking What You See: A Docummentary, Stories of Your Life, et Understand.
La première, comme son titre l’indique, traite de religion, partant du principe que les manifestations divines sont réelles. Cependant, les conséquences en sont terrifiantes tant le pouvoir dégagé est incontrôlable. À partir de cela, Ted Chiang passe en revue toutes les réactions possibles des êtres humains, allant d’un regain de foi, à un rejet, ou des interrogations, imaginant même que cela inciterait des gens à partir à la poursuite de miracles au péril de leur vie. Un des éléments particulièrement marquant à mes yeux, pourtant vécu par un personnage en arrière-plan, se trouve être le choix d’une femme par rapport à sa propre mort : ayant assisté à la chute de son mari en Enfer, elle décide de le rejoindre en se suicidant, renonçant ainsi à une vie paisible au Paradis.

It was an unexceptional visitation, smaller in magnitude than most but no different in kind, bringing blessings to some and disaster to others.
In this instance the angel was Nathanael, making an appearance in a downtown shopping district.
Four miracles cures were effected: the elimination of carcinomas in two individuals, the regeneration of the spinal cord in a paraplegic, and the restoration of sight to a recently blind person. There were also two miracles that were not cures: a delivery van, whose driver had fainted at the sight of the angel, was halted before it could overrun a busy sidewalk; another man was caught in the shaft of Heaven’s light when the angel departed, erasing his eyes but ensuring his devotion.

La deuxième nouvelle est écrite sous la forme d’un documentaire. Plusieurs personnages expriment leur point de vue, comme s’ils étaient interviewés sur un sujet, ce dernier étant le dispositif “Calli” permettant à chacun d’occulter la beauté ou la laideur d’un visage. Un système qui se veut progressiste, car empêchant ainsi tout jugement sur l’apparence d’autrui, mais qui soulève de nombreuses questions très pertinentes. Parmi les témoignages, celui de Tamera Lyons, une étudiante, s’avère assez particulier, puisqu’elle a vécu son enfance avec ce dispositif, pour choisir de le désactiver à sa majorité. Ses réactions et son raisonnement sont très intéressants à suivre, car on y voit une dualité nette qui s’altère de plus en plus au fil de son expérience.

The more time any of us spend with gorgeous digital apparitions around, the more our relationships with real human beings are going to suffer.
We can’t avoid these images and still live in the modern world. And that means we can’t kick this habit, because beauty is a drug you can’t abstain from unless you literally keep your eyes closed all the time.
Until now. Now you can get another set of eyelids, one that blocks out this drug, but still lets you see. And that’s calliagnosia.

La troisième nouvelle est devenue plus connue puisqu’elle a fait l’objet d’une adaptation au cinéma. Le récit est narré d’une façon plutôt étrange, raconté comme un souvenir, mais certains événement ne semblent pourtant pas appartenir au passé. Le personnage principal est une linguiste qui se voit contactée pour utiliser son expertise afin de communiquer avec deux des extra-terrestres ayant atterris un peu partout sur Terre. L’adaptation cinématographique ajoute des éléments dramatiques afin d’ajouter de l’action pour le spectateur, mais c’est bien superflu car la nouvelle offre déjà une idée suffisamment renversante. Tout part du principe d’imaginer les conséquences d’un monde raisonnant autrement que par la relation cause/effet. Au fil de l’histoire, on finit par comprendre tout ce que peut influencer une telle vision, et imaginer pouvoir penser autrement que de notre façon habituelle semble impossible, tout en nous faisant prendre conscience de cette façon de penser si automatique.

We experienced events in an order, and perceived their relationship as cause and effect. They experienced all events at once, and perceived a purpose underlying them all. A minimizing, maximizing purpose.

Enfin, la quatrième est sans aucun doute la nouvelle qui impose le plus de réflexion à notre cerveau. Si l’idée précédente était déjà difficile à saisir pleinement, ce récit va tout aussi loin. Le protagoniste de cette histoire se fait injecter une hormone destinée à reconstruire des neurones endommagés. Ainsi, alors qu’il était dans un état presque végétatif, le personnage se réveille avec un cerveau en parfait état, mais la nouvelle prend tout son intérêt lorsqu’il découvre que ses capacités intellectuelles ont augmenté. Son intelligence grandissant, le protagoniste se trouve heurté aux limites du langage, ne pouvant exprimer pleinement ses pensées à cause de cela. Ses capacités deviennent telles, qu’on se sent défaillir par les implications, le final étant tout autant vertigineux, nous invitant à nous interroger sur notre conscience et son fonctionnement.

I understand the mechanism of my own thinking. I know precisely how I know, and my understanding is recursive. I understand the infinite regress of this self-knowing, not by proceeding step by step endlessly, but by apprehending the limit. The nature of recursive cognition is clear to me. A new meaning of the term “self-aware”.

Ces quatre récits proposent des réflexions qui nous poussent vraiment hors de notre zone de confort, nous faisant à la fois réfléchir sur nous-même et le monde qui nous entoure.

Finalement, Stories of Your Life and Others est un recueil que je recommande au même titre qu’Axiomatic. Il est rare de voir des histoires courtes aussi bien menées, où l’on sent que le potentiel de chaque idée à été exploité jusqu’au bout. Le recueil de Ted Chiang s’avère d’ailleurs plus accessible que celui de Greg Egan, dans la mesure où chaque histoire peut être comprise sans posséder un quelconque bagage scientifique, les possibles difficultés rencontrées trouvant même une explication dans les notes finales.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.