Autour de la lecture #4 – L’OBSESSION

Vous est-il déjà arrivé d’avoir une obsession pour une œuvre ?
Je ne parle pas d’un coup de cœur (même si cela peut en être un), car il est possible d’avoir un coup de cœur, de vraiment apprécier un livre, de le chérir, mais de s’arrêter là.
Je parle de ce sentiment que vous pourriez lire et relire un livre plusieurs fois d’affilée sans jamais vous lasser. Ce sentiment d’être si attaché à cette histoire en particulier que vous avez envie de découvrir tout ce qui a été créé à son sujet, que ce soit des films, des séries, ou autres supports.
Voilà pourquoi je parle d’obsession, car je ne vois pas comment décrire autrement ce fait.

Il m’est impossible d’expliquer clairement ce phénomène. J’ai beau avoir de gros coups de cœur envers certaines œuvres, j’ai tout de même conscience que si je les relis ou que je revois une adaptation très peu de temps après, je risque de saturer. Pourtant, j’éprouve tout de même une obsession dans certains cas.
Est-ce parce que l’œuvre est plus courte et, de ce fait, plus rapide à relire ou à revoir ? Cela peut jouer, mais je ne pense pas que ce soit si important, car peu importe sa longueur, il s’agit de la même histoire. J’ai beau adorer la tarte au citron meringuée, si je ne mange que cela pendant une semaine, la décoration peut très bien changer, je vais tout de même m’en lasser.

Je pense tout simplement que ces œuvres résonnent intensément au fond de nous. Que ce soit inconscient ou non, elles touchent un point important de notre être. Peu importe l’élément en question (les événements, les personnages, l’écriture, etc.), il y a quelque chose qui s’adresse directement à ce que nous sommes, et c’est pour cela qu’elles nous hantent à ce point.

J’enfonce certainement des portes ouvertes avec cette tache d’encre, mais j’avais envie d’évoquer ce phénomène. Je trouve cela fascinant qu’une œuvre puisse avoir un tel effet, et que cet effet ne tienne qu’à un fil, que ce soit dans son déclenchement ou sa fin.

2 réflexions sur “Autour de la lecture #4 – L’OBSESSION

  1. Je connais ça sous deux formes : la lecture sur le moment où je vais me gorger de tout ce que je trouve sur le sujet pendant deux trois semaines et les lectures/relectures dont je ne me lasse pas (comme Harry Potter).
    J’ai aussi des films et des séries qui me font cet effet.

    Comme tu le dis, je pense que ça vient de ce que ça provoque chez nous et de ce qu’on y retrouve à chaque fois !

  2. Bonjour !
    Je me retrouve tout à fait dans votre description ^^. Chez moi, ça prend beaucoup de formes différentes, ça peut devenir presque douloureux tellement je pense à l’œuvre, à son histoire, à son sens caché, à ses personnages surtout.
    Alors c’est parti, je regarde les adaptations au cinéma, les suites ou les préquelles, les photomontages sur pinterest. J’écris à son propos (je pense au millier de début de fanfiction dans mon ordinateur et mes carnets ahah), je dessine, je ne pense qu’à ça et évidemment je lis et relis, mais en essayant de ne pas ma saturer trop tôt de l’œuvre tant aimée !
    En fait, c’est réellement une obsession et en ça vous avez très bien choisi le terme, presque comme être amoureux =)

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.