Pushing Ice – ALASTAIR REYNOLDS

Titre français : Janus

Résumé : En 2057, Bella Lind est à la tête d’un vaisseau dont la mission est de miner des comètes. Lorsque Janus, une des lunes de Saturne, quitte son orbite pour s’éloigner à grande vitesse du système solaire, Bella et son équipage sont les seuls suffisamment proches pour suivre sa course et découvrir les secrets du satellite.

Les plus : L’aspect science-fiction du livre. Les rebondissements.
Les moins : Les personnages peuvent être énervants, mais ils demeurent réalistes et servent parfaitement l’histoire.

En bref : Un roman au huis clos stressant, entraînant le lecteur dans une aventure spatiale à couper le souffle.

Note :

Mon avis :

Pushing Ice se déroule en 2057 et nous fait suivre l’équipage du Rockhopper, un vaisseau chargé de miner la glace des comètes. Le hasard est tel que ce vaisseau s’avère le plus proche et capable de filer Janus, une des lunes de Saturne qui a subitement quitté son orbite pour s’enfoncer dans l’espace. Bien que d’apparence assez simple, cette nouvelle mission apporte son lot de drames, car malgré l’immensité de l’univers, un vaisseau demeure un endroit fermé où l’humanité peut y révéler ses pires travers.

On peut diviser Pushing Ice en deux parties. La première nous plonge dans le quotidien de l’équipage du Rockhopper. Alastair Reynolds y prend le temps de développer ses multiples personnages, d’exposer leur caractère et les différentes alliances existantes. De cette façon, le lecteur saisit bien mieux la dureté des conditions de l’équipage, mais il peut surtout comprendre les implications de chaque écart à leur routine. Ainsi, lorsque le phénomène de Janus se déclare, il est normal d’assister à un véritable débat au cœur du vaisseau. Les doutes foisonnent et le huis clos se fait ressentir jusqu’à l’étouffement.
Il serait difficile de parler en détails de la deuxième partie sans dévoiler des moments clefs de l’intrigue. Toutefois, il faut savoir qu’à partir de cet instant, le roman s’accélère pour nous faire vivre des instants et des rebondissements terriblement captivants, le tout relevant d’une science-fiction très soignée. En effet, l’auteur nous prouve à nouveau qu’il fourmille d’idées, que ce soit en ce qui concerne l’exploitation du paradoxe de Fermi ou bien d’autres sujets. Toutefois, cette partie n’oublie pas ce que la précédente a installée, continuant de développer ses aspects.

Pour animer ce récit, Alastair Reynolds nous propose une fois de plus des personnages hauts en couleur. Il s’agit d’ailleurs du point qui a tendance à fâcher les lecteurs, car les protagonistes de Pushing Ice peuvent se montrer particulièrement agaçants. Néanmoins, ils sont très réussis.
Comme évoqué précédemment, la première partie permet de mettre en place un grand nombre de personnages. Ainsi, le lecteur peut déjà avoir des affinités avec certains d’entre eux. Une chose que l’auteur va s’amuser à perturber au point que si certains protagonistes attirent notre sympathie, cette dernière sera mise à mal jusqu’à se transformer en un sentiment contraire. Un pari plutôt risqué pour un résultat vraiment inattendu, mais tout à fait intéressant.
De cette façon, Pushing Ice ne cherche pas à nous présenter des camps définis, mais essaye de nous montrer que les multiples facettes d’un être humain le rendent suffisamment complexe pour brouiller les notions de moralité. Les protagonistes du roman agissent avec logique selon les données qu’ils possèdent et la situation dans laquelle ils se trouvent, mais ils peuvent également se laisser emporter par leurs émotions et s’attacher à des rancunes aveugles. En cela, ces personnages sont profondément réalistes et nous font donc immanquablement réagir.

Finalement, Pushing Ice est un grand roman de science-fiction dont le récit nous entraîne dans une aventure qui dépasse nos attentes. En nous prenant aux tripes grâce à ses personnages dont nous suivons le destin avec intérêt, le livre nous laisse avec le sentiment d’avoir vécu un événement phare de l’histoire de l’Humanité, bien que tout cela soit fictif.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.