The Memoirs of Sherlock Holmes – ARTHUR CONAN DOYLE

Titre français : Les Mémoires de Sherlock Holmes

Résumé : Un recueil de nouvelles qui rassemble des aventures du détective Sherlock Holmes.

Les plus : Les deux protagonistes.
Les moins : Le rythme un peu chaotique. Les récits intriqués au point qu’il en dévient difficile de suivre l’histoire.

En bref : Un recueil de nouvelles qui s’avère être un coup manqué pour ma part, même s’il a le mérite de poursuivre le développement des personnages et de présenter le célèbre antagoniste Moriarty.


Note :


Mon avis :

The Memoirs of Sherlock Holmes  est le deuxième recueil de nouvelles narrant les aventures du célèbre détective. Malheureusement, si le premier contenait des histoires intrigantes et divertissantes, celui-ci s’avère un peu plus laborieux. Une impression qui peut certainement s’expliquer par l’état d’esprit dans lequel se trouvait l’auteur lors de l’écriture de ce livre. En effet, Arthur Conan Doyle s’était lassé de son personnage et ce recueil devait clore les aventures de Sherlock Holmes, en témoigne la dernière nouvelle, The Final Problem.

Ainsi, le lecteur fait face à douze aventures plutôt inégales, certaines étant des enquêtes intéressantes plutôt bien ficelées, d’autres étant plutôt bancales à la narration hasardeuse. Ce point s’avère parfois problématique du fait que l’auteur imbrique tellement de récits qu’il devient délicat de suivre le fil.
Il est tout de même bon de noter que ce livre introduit Moriarty, Némésis du détective. Pourtant, même sur cet élément, le recueil parvient à être décevant. Il faut dire que cet antagoniste est devenu tellement iconique qu’il est inévitable d’en avoir de grandes attentes. Cependant, malgré le portrait qui nous est dépeint, Moriarty n’est pas présenté sous son plus grand jour même si l’on ressent son potentiel.
Toutefois, le recueil possède quelques passages mémorables, comme The Adventure of the Musgrave Ritual où Sherlock Holmes conte une de ses enquêtes au Docteur Watson afin d’éviter de ranger ses affaires, ou bien The Adventure of the Naval Treaty où il est plaisant de voir enfin des personnages secondaires dotés d’un peu de jugeote.

Finalement, The Memoirs of Sherlock Holmes est un livre qui n’a pas le même attrait que les précédentes aventures du détective. La faute peut-être à un auteur désirant passer à autre chose.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.