Archer’s Goon – DIANA WYNNE JONES

Titre français : Non traduit

Résumé : En rentrant de l’école, Howard et Awful remarquent un étranger dans la cuisine. Ce personnage imposant, qui se fait appeler le « Goon », leur explique qu’il est présent à la demande d’Archer, car leur père ne lui a pas envoyé ses deux mille mots habituels.

Les plus : L’humour. La construction du récit.
Les moins : Un rythme un peu inégal. Une fin un peu trop facile.

En bref : Une histoire amusante à lire pour son côté loufoque, mais sans entrer dans les inoubliables.

Note : Lire la suite »

Publicité

Northanger Abbey – JANE AUSTEN

Titre français : L’Abbaye de Northanger ou Catherine Morland ou Northanger Abbey

Résumé : Catherine Morland est invitée par des amis de sa famille à passer un séjour à Bath. Là-bas, elle y fait plusieurs connaissances, mais Catherine est encore jeune et naïve, et le monde n’est pas toujours aussi pur qu’elle.

Les plus : L’humour. Les personnages.
Les moins : La fin un peu brusque.

En bref : Un roman d’apprentissage léger qui s’amuse avec les codes du roman gothique, tout en défendant le plaisir de lire.

Note : Lire la suite »

Autour de la lecture #7 – ABANDONNER UN LIVRE

S’il y a bien un phénomène que je trouve vraiment étrange, c’est ma réticence à laisser tomber la lecture d’un livre qui ne me plaît pas. Je n’ai aucun problème pour arrêter un film ou une série qui m’ennuierait, mais lorsqu’il s’agit d’un livre, j’ai tendance à m’acharner.

Si je prends par exemple ma dernière lecture, Wuthering Heights d’Emily Brontë que j’ai détesté. Pourquoi ai-je décidé de poursuivre bien que l’ennui me gagnait de plus en plus et que je ne possédais toujours aucun intérêt pour l’histoire à la moitié du roman ?
Je me suis donné plusieurs excuses :
« j’ai envie de comprendre pourquoi ce livre est considéré comme un classique »
« je connais des personnes qui ont aimé ce livre, ce doit être pour une bonne raison »
« peut-être que les choses s’améliorent par la suite »
« j’ai déjà passé trop de temps sur ce livre pour abandonner maintenant ».
Soyons honnêtes, aucune de ces raisons ne valait vraiment la peine que je persiste. Il s’agit avant tout d’une énorme perte de temps, et si la lecture n’est pas obligatoire, autant passer à autre chose.

On aime trouver des excuses pour justifier notre volonté de ne pas abandonner un livre. On éprouve souvent une certaine culpabilité à reposer une lecture qui ne nous convient pas, alors qu’une fois de plus, nous n’avons pas ce même scrupule pour une série ou un film. Je pense que c’est en lien avec cet aspect sacré que l’on donne à la littérature.
Cependant, nous gagnerions véritablement à franchir ce pas de l’abandon. Accepter qu’une lecture ne mérite pas toujours notre attention, car ce temps passé sur un livre qui ne nous plaît pas pourrait être investi dans une lecture qui nous captive.

À quoi bon s’acharner sur une mauvaise expérience ? Qu’y aurait-il de gratifiant à pouvoir dire « j’ai fini ce livre, je l’ai détesté, mais au moins je sais pourquoi ! » Serait-ce pour avoir le droit de critiquer un livre en toute connaissance de cause ? Dans ce cas, ce temps dépensé à remporter le droit de juger une lecture est-il bénéfique comparé à ce même temps que l’on aurait pu dépenser sur une lecture plaisante ? L’un résulte en un sentiment négatif, l’autre en un sentiment positif.

Bien entendu, il y aura toujours quelqu’un pour venir affirmer qu’on ne peut parler d’un livre que s’il a été lu entièrement, mais je ne pense pas qu’une expérience incomplète invalide le ressenti d’une personne. Je pense sincèrement qu’il est plus important de passer un bon moment littéraire plutôt que d’essayer de prouver à quelqu’un que l’on déteste bien une lecture en sacrifiant du temps précieux dessus.

Pour ma part, je vais essayer de prendre cette résolution. Je sais que la route sera longue avant que cela devienne un réflexe sans hésitation ou culpabilité. Toutefois, c’est un pas que j’aimerais franchir.

Wuthering Heights – EMILY BRONTË


Titre français :
Les hauts de Hurlevent ou Hurlevent

Résumé : En rentrant d’un voyage, Mr. Earnshaw ramène avec lui un enfant bohémien, Heathcliff. Celui-ci doit donc vivre avec les deux enfants de son père adoptif, Catherine et Hindley. Si un lien se noue assez vite entre Heathcliff et la fille, une rivalité s’installe avec le fils. Deux relations opposées qui vont engendrer tous les futurs malheurs de la famille.

Les plus : De bonnes idées gâchées par le reste.
Les moins : Les personnages détestables, certains frisant la parodie. L’histoire s’étalant beaucoup trop pour ce qu’elle contient. L’écriture souvent trop dramatique.


En bref :
Un roman plutôt laborieux dans lequel il est difficile de s’investir tant l’histoire et les personnages ont peu d’intérêt.

Note : 1 Lire la suite »

Doctor Sleep – STEPHEN KING


Titre français :
Docteur Sleep

Résumé : Suite aux événements de The Shining, Danny Torrance a grandi et est malheureusement devenu aussi alcoolique que son père. C’est dans sa lutte pour retourner sur le droit chemin qu’il rencontre Abra Stone, une fillette possédant le même pouvoir que lui. Propulsé au rang de guide, Dan devra aider Abra, car elle a éveillé l’intérêt d’un groupe de personnes traquant les enfants dotés du shining.

Les plus : Les thèmes. L’ambiance.
Les moins : Un final un peu trop expéditif après un si grand build-up.


En bref :
Une très bonne suite qui parvient à étendre l’univers tout en restant cohérent avec ce qui a déjà été établi.

Note : Lire la suite »