Autour de la lecture #2 – LA PANNE DE LECTURE

La panne de lecture. Un terme qui peut effrayer les plus gros lecteurs tout comme intriguer les occasionnels.
Quel est donc ce phénomène ?
Tout simplement, le fait de ne pas avoir envie de lire.
« Mais, en quoi est-ce important ? » me direz-vous, eh bien, nous allons voir cela.

La panne de lecture peut se manifester de différentes façons. Cela peut venir de notre livre en cours qui, ne parvenant pas à nous captiver, provoque ce sentiment de ne pas avoir envie de se plonger dedans. Cela peut venir d’un manque de choix dans sa bibliothèque ou, à l’inverse, une trop grande diversité, qui, dans un cas comme dans l’autre, installe une sensation de ne pas savoir quoi lire jusqu’à ressentir un blocage. Cela peut également être plus insidieux et arriver durant une lecture pourtant plaisante.

Quoiqu’il en soit, c’est un événement plutôt désagréable, car l’on fait face à une remise en question qui peut mener à des réflexions peu rassurantes du type : “Il y a encore tant de livres à lire, je ne pourrai jamais tous les connaître et là, je n’arrive plus à lire, pourquoi ?” ou “Et si je n’aimais plus lire ?” Cela peut paraître dérisoire, mais si la lecture est une passion que l’on entretient depuis longtemps, une panne de lecture peut donner l’impression de voir tout un pan de notre personnalité s’effondrer.

Bien entendu, la première chose que l’on a envie de faire est de chercher une astuce pour sortir de cet état. Voici ceux que l’on retrouve souvent :
– Changer de livre peut être une solution. On est parfois réticent à laisser un livre en plan, mais en dépassant cela, on peut sauver notre envie de lire.
– Lire quelque chose de plus léger peut être efficace. Un livre sans aucune prise de tête et plutôt court peut nous remettre dans le bain.
– Relire un livre que l’on aimé. Puisqu’on est certain de ne pas être déçu, relire un bon livre peut être un moyen d’éloigner la panne.
– Essayer un autre genre ou un autre support. Si on a tendance à s’enfermer dans un genre, s’ouvrir à d’autres horizons peut aider sortir du blocage. Il en va de même pour les supports. Si on lit essentiellement des romans, peut-être que faire une petite cure de bandes dessinées, de mangas, de comics, etc. pourrait effacer la panne.
– S’imposer des petits défis. Rien de trop insurmontable pour éviter d’accentuer la panne, bien sûr, mais se dire “Aujourd’hui, je lis tant de pages ou un chapitre” pourrait permettre de reprendre en douceur.

Malheureusement, tous ces conseils peuvent fonctionner pour certaines pannes, mais dans certains cas, ils ne font qu’empirer la situation.
Hélas, il est souvent inutile de demander davantage d’idées auprès d’autres lecteurs. Au mieux, ils vous répéteront ce que vous avez déjà essayé, ne comprenant pas que cela n’ait pas marché, et au pire, ils vous diront qu’il suffit de vous forcer un peu.
En toute honnêteté, et si vous voulez bien pardonner cette comparaison, ce serait comme dire à un dépressif qu’il n’a qu’à aller mieux ou se forcer à penser positivement.

Mon meilleur conseil serait donc d’attendre que l’envie revienne d’elle-même. Peut-être que vous n’avez tout simplement pas envie de lire quoique ce soit, même si vous vous dites que c’est votre passion et que vous ne devriez pas ressentir cela, votre cerveau n’est pas forcément du même avis. Ne vous forcez pas au risque de vous dégoûter.
Je sais qu’il est difficile de lâcher prise, mais il faut vraiment comprendre une chose : ce n’est pas grave si vous ne lisez pas durant un certain temps. Oui, c’est difficile à concevoir, c’est difficile à accepter, c’est difficile à appliquer, mais si vous aimez vraiment lire, l’envie reviendra d’elle-même après une pause.
Nous ne sommes pas des machines et, parfois, on a juste besoin de souffler. Oui, c’est déprimant de voir ces lecteurs qui enchaînent les lectures pendant ce temps, certains engloutissant plus d’une centaine de livres par an, mais n’oubliez pas que chacun lit à son rythme et qu’il n’y en a pas de meilleur, car c’est uniquement le vôtre qui compte pour votre confort personnel.

Je suis actuellement dans cette situation. J’ai essayé de lire un livre plus léger et cela a fonctionné le temps de cette lecture avant de replonger dans la panne. J’ai entamé un autre livre, mais je n’arrive plus à m’y mettre alors que le récit était plutôt sympathique. J’ai finalement décidé de laisser couler et de passer à autre chose. En attendant, je fais d’autres activités (jeux vidéo, coloriage, etc.) et je verrai lorsque l’envie reviendra.

 

2 réflexions sur “Autour de la lecture #2 – LA PANNE DE LECTURE

  1. Ahah je n’avais jamais pensé à ça de cette façon ! Je lis beaucoup depuis que je sais lire (environ), et j’ai toujours eu des hauts et des bas dans mes envies de lecture sans trop m’en inquiéter. Cela dit, il est vrai que je me sens beaucoup mieux pendant mes périodes lectures, car savoir que je peux me plonger dans un livre dès que j’en ai envie me rassure.
    Je rejoins votre avis pour les différences qui existent entre chaque lecteur ; en effet, nous sommes tous très différents, et il serait inutile de se comparer à un lecteur très rapide alors que nous lisons lentement, ou à quelqu’un qui peut lire dans n’importe quelle condition alors que nous avons besoin de calme, etc.
    J’espère en tout cas que votre petite « panne de lecture » s’est terminée ! =)

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.